Aménagement RD 7 Suresnes - Saint-Cloud

Le projet

L'aménagement de la RD7 (les quais de Seine) entre Suresnes ( Pont de Suresnes) et Saint-Cloud (pont de Saint-Cloud) est un des dossiers que l'association suit avec attention.

Le projet d’aménagement de la RD7 s’étend du parc du Château à Suresnes jusqu’à la place Georges-Clémenceau à Saint-Cloud. Le Département des Hauts-de-Seine propose des améliorations qui permettront de réaliser des aménagements qualitatifs sur cet itinéraire reliant La Défense à Issy-les-Moulineaux et de compléter ceux déjà réalisés entre 2013 et 2016 sur la Vallée Rive Gauche à Issy-les-Moulineaux, Meudon et Sèvres

Les travaux devraient commencer en 2023.

Vous trouverez toutes les informations sur le site des hauts-de-seine

L'enquête publique sur le projet d'aménagement à lieu entre le 08 Avril et le 12 Mai 2021.

En tant que cycliste, Il est important d'y participer et donner votre avis sur le projet.

https://www.hauts-de-seine.fr/mon-departement/les-hauts-de-seine/les-grands-projets/la-voirie-departementale/rd-7-suresnes-saint-cloud

Amenagement-RD7-carte.PNG

Piste Cyclable : Coté Seine ou coté ville ?

12/01/2020

Le projet actuel prévoit l’ajout d’une voie pour les automobilistes, afin de passer en 2x2 voies sur tout le tronçon entre St-Cloud et Suresnes. Eric Berdoati a demandé le positionnement de la piste cyclable côté ville, afin que les riverains puissent être éloignés de quelques mètres du trafic automobile, qui va mécaniquement augmenter.

Naturellement, un positionnement de la piste cyclable côté Seine, comme c’est le cas de la piste en direction d’Issy-les-Moulineaux, serait beaucoup plus favorable : une vue plus agréable, et surtout la possibilité pour les cyclistes de ne pas être stoppés à chaque intersection.

L'autorité environnementale a émis un avis très réservé sur ce projet, qui conduira à "une forte augmentation des trafics, de l'ordre de 50%, porteuse de conséquences importantes en termes de bruit, de qualité de l’air et d’émissions de gaz à effet de serre".

  Plus de détails sur l'Actu des Hauts-de-Seine

Enquête publique du 08 avril au 12 mai 2021

 

L'enquête publique sur le projet d'aménagement aura lieu entre le 08 Avril et le 12 Mai

https://www.hauts-de-seine.fr/mon-departement/les-hauts-de-seine/les-grands-projets/la-voirie-departementale/rd-7-suresnes-saint-cloud

Télécharger le dossier ici 

Les étapes de l'enquête publique : 

Donnez votre avis et posez vos questions !
Lors des 6 permanences assurées par le commissaire enquêteur :

• en présentiel le jeudi 8 avril de 9h à 12h, le vendredi 30 avril de 15h à 18h et le lundi 10 mai de 15h à 18h en mairie de Suresnes ;

• en présentiel le jeudi 8 avril de 14h à 17h, le samedi 24 avril de 9h à 12h et le mercredi 12 mai de 14h à 17h en mairie de Saint-Cloud ;

• par téléphone ou en visioconférence le mercredi 28 avril de 17h à 20h et le mercredi 5 mai de 17h à 20h ( sur rendez-vous au 01 83 62 45 74 ou sur http://rd7-suresnes-saintcloud.enquetepublique.net ).

Lors de la réunion publique organisée à distance via la plateforme Zoom vous permettant de vous informer et d’échanger sur le projet :

• Le jeudi 15 avril de 19h à 21h (lien de connexion : us02web.zoom.us/j/84059985919 - ID de la réunion : 840 5998 5919)

Le rapport du commissaire enquêteur sur l'enqûete publique sur la RD7.

 

Le commissaire enquêteur à rendu son rapport sur l'enquête publique sur la requalification de la RD7.

 

Ce rapport est globalement positif sur les aménagements cyclables, en effet, le commissaire donne un avis favorable au projet en 2*2 voies avec 3 réserves dont 2 liées aux pistes cyclables.

 

La conclusion du commissaire enquêteur

 

En conséquence à l’issue de cette enquête publique environnementale, j’émets un Avis favorable avec 3 réserves à l’utilité publique au bénéfice du conseil départemental des Hauts-de-Seine, concernant le projet de requalification de la RD7 sur les communes de Suresnes et Saint-Cloud.
Ces 3 réserves sont les suivantes:
1. De la rue Frédéric Clavel à Suresnes au Sud du stade Tacconi, le cheminement piétons est prévu au niveau de la chaussée pour desservir les trois zones d’activité et être accessible aux PMR.
Les passerelles d’accès aux “habitation sur l’eau” sont en général fixées côté berge sur des risbermes dont le niveau est plus bas que la RD7. Une solution de cheminements piétons reliant ces risbermes au cheminement supérieur, entre chacune des trois zones d’activité devra être étudiée et réalisée si elle est faisable. Ces cheminements ne seront pas obligatoirement accessibles aux PMR et pourront comporter localement des escaliers; les largeurs de ces deux cheminements (supérieur et inférieur) pourront être réduites par rapport à celle du projet soumis à l’enquête.
2. La piste cyclable sera prévue côté Seine sur la section comprise entre les limites suivantes:
• Au Nord: au niveau de l’allée de Longchamp ou au niveau de la liaison du Parc du Château avec un belvédère sur la Seine.
• Au Sud: aux environs de l’intersection de la rue de Vauguyon et du quai du Président Carnot.
3. La piste cyclable devra avoir une largeur minimale de 3,00 mètres.

 

 

 

Ci-après notre analyse du rapport d'enquête sur les principaux points d'attentions que nous avions remontés lors de l'enquête publique

Nous avons extraits différents phrases des documents suivants du rapport d'enquête :

Conclusions motivés du rapport du commissaire enquêteur (CE)

et les échanges entre le commissaire enquêteur et la maitrise d'ouvrage ( le département des hauts de Seine) lors de cette enquête publique

Ces éléments complémentaires permettent d'éclairer sur la raison de certains choix réalisés à la création du projet par le département des hauts de seine, ainsi que les éléments de réponses communiqués au CE lors de l'enquête publique.

 

 

 

1) Piste cyclable coté seine et non coté bâti.

 

Dans le projet, la piste cyclable entre le pont de Saint-Cloud et de Suresnes est aménagé coté bati.

Nous avions argumenté que celle-ci devait être coté seine. Sur les 438 contributions, 162 se sont exprimés sur le choix du coté de la piste, 95% de celle-ci se sont exprimés pour le coté Seine.

 

Le commissaire rejoint notre avis et émet une réserve sur l'implantation de la piste cyclable coté bâti et propose une solution mixte avec 3km coté seine, et les extrémités au niveaux des ponts cotés bâtis

Extrait conclusions motivées du CE

La piste cyclable est prévue côté Ville dans le projet soumis à l’enquête. J’estime que cette solution est accidentogène et risque fortement de nuire à la régularité du trafic; c’est pour ces raisons que je la propose côté Seine (réserve n°2).

 

Voici son argumentaire (p.11-12) du document conclusions motivées)

Implantation de la piste cyclable
Le MOA a choisi le “côté Ville” pour avoir un meilleur maillage avec la voirie locale et pour ne pas avoir de traversées pour rejoindre les pistes existantes au Nord (Suresnes) et au Sud (rond-point Georges Clemenceau et DNSC). Cette solution présente également l’avantage d’éloigner de 3 mètres supplémentaires, la circulation des façades d’immeubles présents sur la ville de Saint-Cloud.
Cependant de nombreuses contributions ont souligné les inconvénients de cette solution:
- Le croisement de cette piste avec les 12 carrefours de la section courante va provoquer autant de zones accidentogènes et de causes de ralentissements et de stress pour les automobilistes.
- Le croisement de cette piste avec tous les accès privés ou publics, présente également des risques d’accidents.
- Il est possible que cette piste ne soit pas empruntée; les cyclistes préférant utiliser la promenade piétons pour leurs déplacements, notamment de loisirs.
Pour ces raisons la piste coté Seine me semble préférable. En effet:
- le raccordement à chacune des voies locales pourra se faire grâce aux passages sécurisés prévus à chaque carrefour grâce aux feux et aux îlots séparateurs.
- Pour des courts déplacements, la voirie locale parallèle à la Seine imitée à 30 km/h, voire moins, peut être utilisée.
- Le réglage des feux (par l’I.A.) tel qu’évoqué ci avant (recommandation 2) du paragraphe “réaménagement des carrefours” sera notablement facilité.
Cependant cette solution nécessite deux zones de raccordement:
- Coté Nord à Suresnes: après l’échange que j’ai eu avec M. le maire de Suresnes, une traversée située au Nord du carrefour “Allée de Longchamp - Quai Léon Blum” serait l’endroit le plus approprié.
La réalisation d’une piste coté Seine sécurisée et suffisamment séparée de la circulation routière serait facilitée si on supprimait le passage piétons le long du Parc du Château, ceci sous réserves, bien sûr de la confirmation de l’accord de la mairie de Suresnes. Une réduction de la largeur de ce trottoir (1,20m?) est également envisageable.
Autre solution possible: un raccordement au niveau de la rue Frédéric Clavel, réalisé conjointement à une liaison sécurisée du Parc du Château avec la Seine.
‣ Coté Sud à Saint-Cloud, la solution adoptée pour le rond-point est acceptable et a reçu l’accord de principe de l’association Saint-Cloud@Vélo. Elle permet une bonne liaison au Parc de Saint-Cloud et au futur musée du Grand Siècle (par un tunnel réaménagé pour les liaisons douces) et également à la rive droite de la Seine par le pont de Saint-Cloud. Une piste cyclable côté Seine à partir de ce giratoire, ne semble pas réaliste du fait du croisement des 2 x1 voies sous le pont de Saint-Cloud avec les 2x2 voies de la RD7 vers la place Georges Clemenceau.
En conséquence le changement de coté ne pourrait se faire qu’à partir de l’intersection de la rue Vauguyon avec le quai du Président Carnot.
A noter enfin, que la traversée de la gare routière reste à étudier. Une solution de séparation nette et claire des cycles et des engins motorisés dans cette zone doit être trouvée.

 

 

 

Note : sur le nombre d'observation sur ce sujet Cf p 40 du rapport d'enquête du CE

Remarque du CE :

162 observations ( sur 438 observations) ont donné leur avis sur le sous-thème B3 (coté de la piste).

• 8 (5%) ont opté pour une piste située coté ville,

• 1 pour une solution “mixte”.

• 153 pour une piste située coté Seine, soit une écrasante majorité de près de 95 %.

Les 5% qui souhaitent conserver le choix du projet coté ville sont majoritairement les habitants de résidences en bordure de la RD7.

A noter cependant, l’exception des Résidences “Les Rives Claires” et “Les Belles Rives” dont

80 habitants ont signé une pétition demandant que les arbres aient une hauteur limitée pour

préserver les vues sur la Seine et que la piste cyclable soit comme à Meudon, côté berge.

 

 

Cf p 51-52 du rapport d'enquête du CE

 

Remarque du CE :

B3 - Implantation de la piste cyclable:

Après l’abattage d’arbres, l’implantation de la piste cyclable est le thème qui a le plus mobilisé le public et les associations. L’argument de la desserte locale, donné par le maire de Saint-Cloud lors de la concertation de 2017 et rappelé dans son courrier du 12 mai, n’a semble-t-il pas convaincu ceux qui se sont exprimés au cours de cette enquête.

B3-1 - La piste cyclable doit être implantée coté Ville:

a. Cette solution a un impact positif sur les nuisances acoustiques en éloignant les voies

routières des habitations.

b. Elle évite un changement de coté au Nord (piste de Puteaux et Suresnes) et au Sud

(Traversée du Parc de Saint-Cloud).

B3-2 - La piste cyclable doit être implantée coté Seine:

a. Pour éviter les 14 carrefours qui rendent cette piste peu attractive et dangereuse.

b. Pour éviter la place Georges Clemenceau.

c. Pour obtenir une promenade plus large, coté Seine.

d. Pour éviter l’erreur qui a été commise au Nord du projet, sur la commune de Suresnes;

piste peu fréquentée et en conflit avec les piétons.

e. Si la piste est coté ville, les vélos risquent d’emprunter quand même le coté Seine.

B3-3 - Solution mixte d’implantation de la piste cyclable:

a. Une étude alternative avec piste cyclable coté bâti à l’extrémité du projet à Saint-Cloud, puis coté Seine sur le reste de la section n'est elle pas envisageable?

 

Réponse et éléments retenus par le maître d’ouvrage pour les points B3.1 B3.2 et B3.3

Le choix de positionnement de la piste cyclable coté bâti repose sur la volonté de mailler cette piste avec la ville (accès aux immeubles, équipements, gares, commerces). L’implantation de la piste côté Seine nécessiterait des traversées de la RD pour les rejoindre. De plus, un tel positionnement dans un espace davantage dédiée à la promenade pourrait générer des conflits entre les « vélos flâneurs » et les « vélos transits ». Néanmoins, si elle est souhaitée par les partenaires du projet, cette solution pourra être envisagée dans les études de maitrise d’oeuvre ultérieures.

Commentaires du commissaire enquêteur

Le C.E. regrette le caractère trop vague de ces réponses, compte tenu des réactions du public et également et particulièrement celles des associations de cyclistes qui se sont exprimés avec souvent un argumentaire détaillé.

 

 

 

 

2) Largeur de la piste de 4m.

 

Nous avions remonté que la piste avait une largeur de 2,50m sur plus de la majorité du tracé, et que ceci ne correspondait donc pas au 3m recommandé par le CEREMA pour une piste bidirectionnelle à moins 1500 passages par jour.

Nous avons également précisé que l'axe de la RD7 est pressenti pour être un axe du REV, et que le standard pour ce type de piste à haut niveau de service est de 4m.

 

Rappel des recommandation du CEREMA

 

 

 

 

 

Le commissaire enquêteur rejoint notre position sur l'insuffisance de la largeur de la piste et émet une réserve pour que la piste soit d'une largeur minimal de 3m.

 

Extrait conclusions motivées du CE

La largeur minimale de cette piste en accord avec le CEREMA, doit être portée à 3 mètres ( réserve n°3), pour permettre des doublements éventuels, permis par l’absence de croisement. Je souhaite en effet que cette piste soit la plus attractive possible, pour dissuader les cyclistes de circuler sur la chaussée avec les voitures et les poids-lourds. Je constate malheureusement que c’est souvent le cas, même pour des infrastructures définitives récentes.

cf p.48 du rapport d'enquête

Remarque du CE :

c. Le dossier ne comporte aucune donnée sur le trafic des liaisons douces.

Réponse et éléments retenus par le maître d’ouvrage

Il n’y a pas actuellement pas méthodologie fiable permettant d’évaluer de façon crédible le

nombre de cyclistes présents sur les voies de circulation, en l’absence de piste cyclable

existante. Le MOA donne des comptages sur les sections adjacentes et en déduit qu’une largeur de 3,00 m conviendra car compatible avec un trafic de 1500 vélo/jour pour les deux sens, selon les recommandations du CEREMA. Il conclut: la piste cyclable a été dimensionnée, avec une largeur qui sera majoritairement de 3 m

 

Commentaire du CE

Le C.E. note que le MOA ne s’engage pas dans sa réponse, sur une valeur minimale de 3

mètres hors dispositifs de séparation.

 

 

Notre avis et nos commentaires:

Nous notons que le maitre d'ouvrage indique se conformer au recommandation du CEREMA en la matière.

Malheureusement, nous constatons qu'aucune projection de trafic n'est réalisée sur plusieurs années, le M.O indique qu'il n'y pas pas de méthodologie fiable permettant d'évaluer de façon crédible ces chiffres. Pour justifier les 3m, il s'appuie sur les comptages de compteurs existant installés sur les pistes cyclables le long de la RD7 Meudon et Suresnes et communique des moyennes quotidiennes entre avril 2019 et avril 2021

 

cf. page 31 du mémoire de réponse de la MOA au CE

Commentaire le la MOA

Entre avril 2019 et avril 2021 ( sur 2 ans):

- A Meudon, la valeur moyenne est de 957 vélos par jour et 1395 le week-end avec un maximum de 3468 vélo le dimanche 31 Mai 2020

- A Suresnes, cette valeur moyenne est de 482 vélos par jour en semaine et 601 le weekend avec un maximum de 1420 le dimanche 28 Mars 2021.

Note StCloud@Vélo : entre Septembre 2020 et Septembre 2021, nous sommes à 1090 à Meudon et 540 à Suresnes.. (+ 10% par rapport aux chiffres sur 2 ans) En 2018, Suresnes était seulement à 339.

Graphique du MO entre avril 2019 et avril 2021 ( Bleu - meudon / Vert Suresnes)

 

 

 

 

 

La MO ne fait pas de projection, on peut essayer d'en faire pour eux :

Méthode 1) Page 33 du mémoire il est indiqué que la part modale des déplacements vélo passerait de 3% à 9% en 2036, donc en multipliant par 3 les moyennes communiqués on arrive à 3000 passages/jours sur Meudon, et 1500 à Suresnes. Donc la piste de 3m est insuffisante.

 

Méthode 2) On constate de façon générale une augmentation de 10% en moyenne par an sur les sites où des compteurs sont installés. A ce rythme la, les 1500 passages quotidiens en moyenne seront atteint à Meudon en 2025, soit 3 ans avant la livraison du projet, donc la piste de 3m est insuffisante.

 

Ces 2 méthodes simplistes, mais robustes sont pourtant incomplètes en ne traitant pas la création de la continuité cyclable que créera cette piste entre le pont d'Issy-les-Moulineaux jusqu'à la Défense, reliant ainsi 2 gros bassins d'emploi, quartier val-de-seine et la défense, au travers d'une des zones d'habitations les plus denses de l'Ille de France.

Il est quasiment certain qu'avec cette continuité et l'augmentation régulière du trafic vélo, le trafic dépassera les 1500 passages quotidiens dès les premiers jours de la réalisation de cet ouvrage. Il ne répondra plus au norme du CEREMA, sans trop prendre de risque nous pouvons tabler sur 3-5000 passages quotidiens sur cet axe ce qui nécessite une piste d'une largeur de 4 m.

Note pour illustration, le pont de Suresnes transite régulièrement avec plus de 3000 passages quotidiens ( cf graphe sur 30 jours en juin 2021), et régulièrement à plus de 5000. En 2019, il était à 1000 passages quotidiens.

 

 

 

 

 

 

Une piste cyclable de 3m, c'est un minimum, mais sera insuffisant dès que l'ouvrage sera réalisé dans quelques années, il faut viser dès aujourd'hui les 4m

 

 

3) Sur le pont de Saint-Cloud : une piste cyclable de chaque coté du pont.

 

Le projet propose de réaliser une piste cyclable de 2,50m sur le pont coté Sud en remplacement d'une des 7 voies sur le pont ( actuellement c'est une piste cyclable sur le trottoir partagé avec les piétons ). Nos comptages montre que seuls 50% des cyclistes utilisent cette bande cyclable actuellement, et avons proposé d'aménager une piste cyclable unidirectionnelle de chaque coté du pont.

 

Le CE indique qu'une piste unidirectionnelle pourrait être réalisé de chaque coté du pont, cependant il recommande de rester sur une piste bidirectionnelle, mais d'une largeur de 3mètres. Il recommande que l'étude du trafic, les comptages, continue afin de déterminer le meilleur coté de la piste.

 

 
 
 
 
 
 
Extrait conclusions motivées du CE
 
Le projet propose une piste cyclable bidirectionnelle de 2,50 m de largeur, coté Sud du pont de Saint-Cloud. De nombreuses demandes ont été formulées pour avoir une piste bidirectionnelle de chaque côté.
Je partage l’avis du Département qu’une telle solution ne doit pas être mise en oeuvre dans un premier temps, car elle aurait des conséquences négatives pour le trafic motorisé entre Boulogne-Billancourt et Saint-Cloud (et l’A13). Cependant, je formule deux recommandations: 1. Prévoir une largeur de 3,00 mètres pour cette piste, en réduisant la largeur du (ou des) trottoirs (s). Celles-ci sont dans le projet de 4,50m environ au Sud et 3,80 m au Nord.
2. Poursuivre les études (comptages, origine-destination) pour choisir le coté de la piste.
Une solution de 2 pistes unidirectionnelles pourrait être envisagée, mais je ne la recommande pas. Je constate que ce genre de piste, même bien aménagée et signalée est souvent pris à contre-sens.

 

 

Cf. p50-51 rapport d'enquête

Remarque du CE :

Pont de Saint-Cloud: le projet est à revoir, propose une piste de chaque coté du pont. Est-il nécessaire de garder 6 voies sur ce pont?

Réponse et éléments retenus par le maître d’ouvrage

La mise en place d’une piste cyclable de chaque côté du pont sera étudiée lors des études de maîtrise d’oeuvre ultérieures.

Une piste de chaque coté, supposerait un passage de 7 voies à 5 voies, non compatibles avec les trafics actuels, y compris les lignes de bus.

En conclusion, au regard des résultats des études de circulation, il n’est pas pertinent de supprimer une voie de circulation supplémentaire sur le pont de Saint Cloud.

Commentaires du commissaire enquêteur

Comme indiqué par le MOA, il sera utile d’étudier La mise en place d’une piste cyclable de chaque côté du pont; largeurs des trottoirs et des voies?

Notre avis et nos commentaires:

Nous prenons note de la recommandation de passer la piste cyclable bidirectionnelle du pont à 3m. Nous continuerons à réaliser des comptages pour tacher d'en tirer des enseignements.

Nous pensons également qu'il est utile d'étudier la mise en place de pistes cyclables unidirectionnelle de chaque coté du pont. Celles-ci devraient pouvoir se faire sans supprimer une nouvelle voie de circulation, mais en réduisant un peu la largeur des trottoirs, qui est actuellement de 4,50m et 3,8m.

Une piste bidirectionnelle a du sens si côté Boulogne, on retrouve une continuité avec une piste bidirectionnelle sur la Route de la Reine. A défaut, des pistes unidirectionnelles de chaque côté seraient plus appropriées.

En complément , nous notons que le commissaire identifie qu'il y a un réel problème sur les traversées cyclables de la Seine sur le département, et que celles-ci doivent être grandement améliorées. Il réalise également une suggestion pour doubler la largeur de la passerelle de l'Avre et que des ascenseurs y soient aménagés pour pouvoir la rejoindre directement des quais. Nous rejoignons totalement cette suggestion et osons espérer que son lancer de bouteille à la mer sera rattrapé.

cf p.88 du rapport d'enquête

Remarque du CE :

La passerelle de l’Avre devrait être élargie ou doublée pour assurer le passage des piétons et des vélos. Elle devrait être complétée par des ascenseurs transparents, comme à PUTEAUX.

 

Réponse et éléments retenus par le maître d’ouvrage

Cet ouvrage, qui n’appartient pas au Département, présente une importante valeur patrimoniale et le doubler ou le mettre en accessibilité nécessite d’engager des études de faisabilité tant réglementaires et administratives que techniques qui sont hors périmètre du projet présenté dans la présente enquête publique.

Commentaires du commissaire enquêteur

La densité du bâti en bord de Seine, rend la réalisation d’une véritable promenade piétonne difficile sur les communes de Suresnes et Saint-Cloud.

L’idée de faciliter les liaisons douces entre les deux rives de la Seine est sûrement intéressante et à approfondir. Même si l’objet de cette observation est hors du domaine de l’enquête publique, celle-ci est une occasion de lancer des bouteilles à la mer.

4) Piste cyclable sur le tronçon Saint-Cloud-Suresnes.

Nous avions également remonté le fait qu'il était nécessaire de créer une piste cyclable entre le pont de Saint-Cloud et le pont de Sèvres en alternative aux pistes du parc de Saint-Cloud , non carrossés et soumis aux heures du fermeture du Parc.

Le CE indique que ce tronçon est en dehors du périmètre de l'enquête publique, mais appuie cette demande et demande également une emprise au niveau du rond-point G. Clémenceau soit prévue pour cette future piste cyclable.

Extrait conclusions motivées du CE

De part et d’autre du projet proposé à l’enquête, la RD7 est actuellement équipée d’une piste cyclable
- Au nord du projet, sur la commune de Suresnes, puis au-delà.
- Au sud du projet sur les communes d’Issy-les-Moulineaux et Meudon, notamment.
Entre Meudon (pont de Sèvres) et la place Georges Clemenceau, il n’existe pas de piste cyclable. Il est certes possible d’utiliser l’allée du Parc de Saint-Cloud proche de la grille de clôture, mais outre les heures limitées d’ouverture, cette allée présente un revêtement peu propice aux cycles.
Même si elle est hors enquête, je relaie donc la demande d’études et de réalisation de la continuité de l’itinéraire cyclable entre le pont de Sèvres et le présent projet.
D’une façon générale j’ai ressenti et m’associe à une réflexion globale des liaisons douces sur les deux rives de la Seine. Pourquoi ne pas envisager une ou plusieurs traversées similaires à la passerelle de l’Avre?

Cf p.88 rapport d'enquête

Remarque du CE :

a. Pour assurer une continuité des liaisons douces jusqu’au pont de Sèvres, il est

nécessaire de prolonger le projet vers le Sud; en effet le parc de Saint-Cloud est

fermé la nuit et le revêtement calcaire ne convient pas pour une piste cyclable.

Réponse et éléments retenus par le maître d’ouvrage

Le Département est conscient de l’intérêt de la prolongation d’un itinéraire cyclable vers le Sud qui soit affranchi des horaires du parc de Saint Cloud. Aussi, bien que cette section ne soit pas incluse dans le périmètre soumis à enquête publique, l’aménagement de la place Clemenceau et plus particulièrement du parvis, sera conçu en prenant soin de ne pas obérer le départ de ce futur aménagement.

Commentaires du commissaire enquêteur

Le projet permet d’avoir une continuité de la RD7 à 2x2voies. Il aurait été judicieux que cette continuité soit assurée également pour les 2 roues. Il espère qu’une solution sera recherchée rapidement.

 

 

 

5) Rond-Point de la place G.Clémenceau

 

Le projet propose la réalisation d'un rond-point sur la place Clémenceau avec une piste cyclable bidirectionnelle de autour de celui-ci. Nous avions dans un premier temps proposé une solution "carrefour hollandais", puis dans un deuxième temps nous avons validé l'aménagement de type rond-point en nous appuyant sur l'analyse du Collectif Vélo Ille de France

Le CE valide la solution de la piste cyclable autour du rond-point en recommandant de suivre les recommandations du collectif Vélo Ile de France en termes de séquentialisation du phasage des feux

 

 

 

cf page 49-50 du rapport d'enquête

Remarque du CE :

a. Place Georges Clemenceau: il faut sécuriser ce carrefour; une solution du type carrefour hollandais est-elle envisageable?

Réponse et éléments retenus par le maître d’ouvrage

Le projet prévoit une piste cyclable autour du rond-point de la place Georges Clemenceau. Chacune des traversées vélos est protégée par un dispositif à feux. Le phasage de ceux-ci sera optimisé de façon à limiter les arrêts des cyclistes.

L’étude d’une solution de type carrefour hollandais pour l’aménagement de la place

Clemenceau est écartée car elle pénaliserait trop la fluidité de ce carrefour.

Par ailleurs, il est important de noter que l’association Saint-Cloud@Vélo a émis un avis

positif sur cet aménagement .

En conclusion, la piste cyclable sera sécurisée sur le projet, y compris au niveau de la place Georges Clemenceau.

Pas de commentaire du commissaire enquêteur

 

6) Notre conclusion

Ce rapport du CE est globalement positif pour les aménagements cyclables.

Le département, et les partenaires locaux du projet devront se prononcer sur les réserves et y répondre. Nous espérons que ces réponses seront positives.

Le CE fait bien apparaître les problématiques des aménagements cyclables sur ce secteur avec des problématiques de traversées de la seine ( suggestion de doubler la passerelle de l'Avre) , des problématiques de continuité cyclable ( le Parc de Saint-Cloud)

Nous pensons que ce projet peut encore être améliorée, nous souhaitons être intégrés dans les prochaines études du projet afin de pouvoir y contribuer.

 

 

Quelques liens et références utiles

 

les conclusions motivées du CE ( 21 pages)

Le rapport d'enquête du 02/07/2021 - 93 pages. Les passages liés aux aménagements cyclables ont été surlignés en jaune.

Le mémoire en réponse au CE ( annexe 12) du département des hauts de seine - 121 pages.

 

des contributions à l'enquête publique :

- contribution Saint-Cloud@vélo n°500 du 12/05/2021

- contribution Saint-Cloud@vélo n°29 du 19/04/2021

- contribution Collectif Vélo Ile de France n°194 du 02/05/2021

 

Le site de comptage eco-counter du départements des hauts de Seine

 

Toutes les informations sur le projet sur le site des hauts-de-seine.fr

Télécharger le projet suite à la concertation réalisé en 2018

Télécharger le dossier d'enquête public de juillet 2019 . Ce document de 892 pages contient tous les éléments du projet.

Le-projet-RD7-piste-coté-seine.jpg
Cerema_largeur_de_piste.PNG
Traffic-meudon-RD7-2019-2021.PNG
SUR-RD3-2021-juin.JPG
pont-de-st-cloud.JPG
RD7-place-clemenceau.jpg