Rue Calvaire - section dangereuse



Nous avons reçu plusieurs témoignages sur la dangerosité de la rue calvaire de façon générale et de façon plus spécifique sur une section dans le sens montant. Nous avons analysé la situation sur cette section et sommes arrivés à la conclusion que le danger est réel sur cette section, et que des actions sont nécessaires.

Vous trouverez ci-après notre analyse et suggestion d’amélioration. Nous avons également adressé un courrier à la mairie de Saint-Cloud


Zone concernée (Figure 1):

  • Rue du Calvaire, sens montant, là où se trouve la section avec des stationnements voiture de chaque côté de la route. Nous sommes sur une zone limitée à 30km/h, avec un niveau de trafic assez important. En effet, c’est un axe de transit, permettant de relier le bas au haut de St-Cloud, via le pont des 3 Pierrots.

  • Lors de différents comptages réalisés sur les créneaux de 17h30 - 19h, nous constatons dans le sens montant une part modale vélo vs motorisé de l’ordre de 8-9%.

  • La section fait une cinquantaine de mètres.




Remontées terrain:

  • Sur cette section, longue d'une cinquantaine de mètres, il arrive que certains automobilistes doublent les cyclistes en les rasant (moins de 50 cm d’espace), sans respect des distances de sécurité réglementaires (1m).

  • D’autres automobilistes mettent la pression derrière le cyclistes (distance réduite, moteur qui ronfle) pour inciter le cycliste à se serrer à droite pour pouvoir le dépasser.










Analyse technique de la section (Figure 2):

  • Sur cette section d’une largeur de 3,50m et longue de 50m, des places de stationnement sont présentes de chaque côté de la voie, alors que sur tout le reste de la rue du Calvaire (sens montant et descendant), les places de stationnement sont implantées d’un seul côté de la rue. Avec une telle largeur dans cette configuration, il n’est normalement pas possible de doubler un cycliste en voiture (cf. explications ci-dessous).

  • Cette section est en pente montante, et la déclivité augmente dans ce passage jusqu’à 15%; les cyclistes roulent de façon générale à ~ 10km/h, ou ~17km/h pour les VAE.

  • Cette section débute en virage vers la gauche avec une largeur de 3,50, elle est précédée d’une grande section droite de 4m de large, parking à gauche. Dans ce contexte, le rétrécissement de la voie n’est pas perceptible visuellement. Nous constatons régulièrement des automobilistes qui, à l’abord de cette section s’apprêtent à doubler le cycliste, et se rendent compte pour la plupart qu’ils n’ont pas la place de le faire.

  • Il y a 2 ralentisseurs sur cette rue, un situé à 150m en amont de cette section, et un autre à 50m en aval, l’effet du ralentisseur amont n’est plus effectif à l’arrivée de cette zone..


Figure 2: Description de la section dangereuse






Rappel des règles de dépassement d’un cycliste:

  • Extrait Article R414-4 (1) du code de la route pour tout conducteur

  • IV. - Pour effectuer le dépassement, il doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un véhicule à traction animale, d'un engin à deux ou à trois roues, d'un piéton, d'un cavalier ou d'un animal.


Recommandation pour les cyclistes selon la FUB - bons-comportements cycliste-rue


  • Extrait de la section “Coincer la bulle autour de soi”

  • ​Roulez à 1 m de la bordure du trottoir ou des portières des véhicules en stationnement ;

  • En ville, ne vous laissez pas dépasser à moins de 1m de votre guidon (c'est la loi !). Dans une rue trop étroite, pour qu'on vous double en respectant le mètre de sécurité, ne serrez pas à droite mais placez-vous au milieu pour décourager les automobilistes (souvent pressés) de vous coincer contre le trottoir ou les portières des véhicules en stationnement.



Ainsi, en agglomération, de façon générale, comme illustré sur la Figure 4 ci-après, pour que le dépassement d’un cycliste soit possible, il faut une voirie avec une largeur minimale de 4 m



()collectif cc37 : dépasser un cycliste :https://www.cc37.org/depasser-un-cycliste-sans-le-mettre-en-danger-mode-demploi/



Aussi, sur cette section de 3,50m, coincée entre 2 rangées de places de stationnement, il est donc normalement impossible aux automobilistes de doubler les cyclistes.

De surcroît, nous sommes ici sur un axe à fort niveau de trafic, et non sur un axe de type résidentiel à faible niveau de circulation, ceci qui accentue de fait la tension.



Nos constats in situ

Comptage trafic vélo/motorisé

Nous avons réalisé des comptages sur cette section dans le sens montant en heure de pointe. Le trafic cyclable est loin d’être négligeable, avec des parts modales vélo vs motorisés de 8-9%. A noter que de façon générale, le trafic cycliste à doublé sur ces 3 dernières années, et continuera à le faire les années qui viennent..

  • 25/04/2022 - 18h08-18h38 : 22 cyclistes vs 208 motorisés (9,6%) - période de vacances

  • 11/05/2022 - 17h45-18h30 : 36 cyclistes vs 372 motorisés (8,8%)

Comportement constaté des cyclistes

  • Certains (rares) se mettent au milieu de la route. Ce comportement est le bon, mais peu de cyclistes osent le faire. Ce comportement est perçu par l’automobiliste comme une provocation.

  • La plupart se mettent à 0,70-1 m des voitures garées. Ceci limite le risque d’emportiérage et limite les possibilités de se faire doubler (sans les annuler, en laissant le libre-arbitre au conducteur).

  • D’autres vont coller les voitures garées pour laisser la place aux automobilistes de les dépasser. En laissant la place à l’automobiliste de le dépasser, cette situation met en danger le cycliste avec le risque d’emportiérage.

  • Quelques-uns préfèrent monter sur le trottoir.

Comportement constaté des automobilistes

  • La plupart des automobilistes restent derrière les cyclistes, cependant, un grand nombre les collent d’assez près pour pouvoir les dépasser au plus vite en sortie de cette section.

  • Certains automobilistes se rendent compte tardivement dans le bas de la section qu’ils n’ont pas la place pour se déplacer, freinent tardivement et restent derrière le cycliste.

  • Certains automobilistes tentent/réussissent à doubler dans cette section.




Liaison entre la sente en provenance de l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny et la rue du Calvaire ( Figure 4)

La sente aménagée par la ville de Saint-Cloud entre l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny et la rue du Calvaire est très appréciée des cyclistes. Elle permet notamment de rejoindre le haut de Saint-Cloud depuis les coteaux, bas de st-cloud, Suresnes, en alternative à la rue des Gâte-Cep qui est très pentue et dangereuse pour les cyclistes du fait du trafic automobile, des parking de chaque coté, des virage du carrefour du pont des 3 pierrots en pente…




Cependant, la liaison entre cette sente et le sens montant de la rue du Calvaire n’est pas adéquate.

En effet, les cyclistes en provenance de la sente doivent emprunter le trottoir sur 7m en descente, puis effectuer un angle aigü à droite de l’ordre de 150°.

Pour manoeuvrer, il faut poser pied à terre pour se positionner sur la chaussée, puis redémarrer en montée (donc à faible vitesse).

Cette transition dans le sens montant est notamment gênée par le stationnement automobile à droite de la rue du Calvaire. Pour éviter cette rupture, et éviter cette section dangereuse de la rue du calvaire, de nombreux cyclistes en provenance de la sente restent sur le trottoir pour monter.

Si le stationnement automobile à droite était remplacé par une bande cyclable, il serait beaucoup plus aisé de rejoindre la rue du Calvaire.



Notre conclusion et nos propositions :


En conclusion, nous pouvons affirmer que cette section est simplement dangereuse et défaillante, et non compatible avec le déplacement en vélo de façon sereine.


Pour les cyclistes, cette section en virage, en zone montante avec un rétrécissement de la chaussée de 4m à 3,50m est un entonnoir dangereux: les cyclistes sont exposés à la fois au risque d'emportiérage induit par la présence de stationnements le long de la route à droite, et au risque de chute lorsqu’ils sont frôlés par des véhicules souhaitant les doubler malgré l’étroitesse de la chaussée.


Pour les automobilistes, rester 10-20 secondes à moins de 20km/h sur un axe de transit est “difficile” et peut entraîner des dépassements dangereux en dehors des règles du code de la route.


Malheureusement, pour les cyclistes, il n’y pas pas d’autres alternatives plus sécurisées pour monter sur les hauteurs de St-Cloud.

Sans prise d’action, il est probable qu’un accident se produise prochainement du fait d’une infrastructure défaillante sur cet axe communal, et de la forte augmentation des mobilités douces. Aussi, nous nous permettons de vous communiquer nos recommandations pour améliorer la cyclabilité sur cette zone.


Nos recommandations :


Notre recommandation à court-terme

  • supprimer une rangée de places stationnement sur la section à 3,5m (cf. bandes bleues sur la Figure 2), idéalement celle de droite, et réaliser un vraie bande cyclable protégée par des plots.

  • ajouter un dos-d’âne juste avant cette section

  • renforcer la signalétique

  • aménager un cheminement pour les cyclistes permettant de rejoindre facilement le sens montant de la rue du Calvaire lorsque l’on vient de la sente reliant l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à la rue du Calvaire.






Notre recommandation à long-terme


Prévoir un aménagement cyclable en propre sur cette rue.

Ceci induit probablement une refonte globale du plan de circulation sur Saint-Cloud. Nous formulons en Figure 5 une suggestion du plan de circulation sur cette zone. Nous avons conscience que ceci n’est probablement pas envisageable à court-terme, mais à un moment donné, la cohabitation en l’état ne sera plus possible. Par ailleurs, la modification suggérée en Figure 5 permettrait de fluidifier le trafic plus haut, car le carrefour Pont des Trois Pierrots / Rue des Gâte Ceps / Rue du Calvaire est particulièrement difficile à franchir pour les cyclistes.




En complément



Vidéo dans le sens descendant (Twitter)

qui n'est pas mieux loti illustrant un réel problème d'aménagement de cette rue et qui nous amène à notre proposition long terme.



Nous espérons que des solutions seront mise en place afin d'éviter des accidents inévitables sur cette rue.





63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Chers amis cyclistes, Après une longue pause due au Covid, nous reprenons les réunions avec nos adhérents et sympathisants. Vous êtes chaleureusement conviés à notre prochaine réunion qui aura lieu je